Les professionnels du bâtiment

Rénovation énergétique et professionnels du bâtiment

Éléments de contexte

Le Plan de Rénovation Énergétique de l’Habitat fixe comme objectif une division par quatre des émissions de GES en 2050 : 

  • 380 000 logements privés, dont 50 000 logements occupés par des habitants en situation de précarité ;
  • 120 000 logements sociaux.

Le plan vise avant tout à : 

  • lutter contre la précarité énergétique ;
  • informer et orienter les particuliers sur les possibilités de rénovation de leurs logements ;
  • structurer la filière économique de la rénovation qui est fortement créatrice d’emplois.

C’est la priorité de l’ADEME, compte tenu des exigences réglementaires sur les bâtiments neufs (application de la RT2012 mais préparation de la future RT 2018 = label E+-E-). Des actions sont d’ailleurs menées en vue de préparer cette future réglementation (financement d’ACV bâtiment, sensibilisation de la maitrise d’œuvre à l’ACV, ...)

Pour accompagner la réalisation de ces objectifs, l’ADEME doit assurer la montée en compétence des professionnels du bâtiment : architecte, bureau d’étude, artisans, économiste de la construction mais également le réseau bancaire, …

Des actions de formations, sensibilisation, promotions sont organisés pour faciliter l’appropriation de ces enjeux.

Nombre de données sont disponibles auprès de la Cellule Economique Régionale de la Construction (CERC) qui assure un suivi et une observation de la filière bâtiment et travaux public : conjoncture, secteur, marché, emploi, formation). L’ADEME est un partenaire pour enrichir l’observation du territoire régional et promouvoir les travaux auprès de ses relais : EIE, CEP, plateformes territoriales de rénovation énergétique de l’habitat (PTRE),…

Au 1er janvier 2018, les 3 structures donneront naissance à la CERC Grand Est.
 

Actions régionales

Les actions régionales visent notamment à mobiliser et à monter en compétence les acteurs du bâtiment :  

Centre de ressource Bâti Environnement Espace Pro (BEEP) : 
Ces centres de ressources (financées par l’ADEME et la région) apportent leur expertise et leur réseau (notamment les professionnels du BTP) pour accompagner et sensibiliser les maitres d ‘ouvrages publics ou privés (hors particuliers) dans leur projet de construction ou rénovation de bâtiment.

Les architectes (collaboration avec le Conseil régional de l’ordre des architectes – CROA et l’Union Nationale des architectes - UNSFA) :
Le recours à un architecte est recommandé d’autant plus quand le projet présente des spécificités (bâti ancien, contrainte patrimoniale, extension, ré-aménagement des espaces…). Sur le secteur de l’habitat, ils sont associés aux plateformes de rénovation énergétique de l’habitat pour apporter leur offre de rénovation globale et performante.

BET : 
Des actions de formation sont organisées par l’ADEME (charte nationale « RGE Etudes ») ou ses relais.
L’ADEME conditionne d’ailleurs ces aides à l’étude (hors maison individuelle) pour le recours à un BET RGE.

Artisans du bâtiment (collaboration avec la CMA et les branches professionnelles : CAPEB, FFB, SCOP BTP) :
Outre la promotion de la formation Feebat, une des formations éligibles pour respecter les exigences du label RGE, la promotion et mise en œuvre du dispositif de formation PRAXIBAT et de DORéMI (notamment en Alsace) constituent les priorités actuelles. 
Ces actions permettent de mobiliser les artisans pour alimenter l’annuaire national RGE (charte nationale « RGE Travaux »).

En savoir plus.

Banques
Des sessions de sensibilisation sont organisées avec des conseillers clientèles bancaires et des conseillers énergie pour partager une culture commune de la rénovation énergétique des logements (les acteurs,  le marché) et faciliter localement la collaboration avec les agences bancaires pour l’octroi de prêt bancaires (éco ptz, prêt immobilier…)

Quelques documents de référence