Prévention des déchets des ménages

L’ADEME Grand Est accompagne les initiatives visant la réduction de la production des déchets via des programmes, du conseil, des outils méthodologiques et encourage à basculer vers une logique économie circulaire.

Sommaire du dossier

La prévention des déchets reste la priorité

La prévention de la production des déchets est un axe prioritaire des politiques publiques de l’environnement depuis les lois « Grenelle I et II » de 2009 et 2010.

En 2015, la loi de transition énergétique pour la croissance verte, dans ses enjeux de lutte contre les gaspillages et de promotion de l’économie circulaire, a encore renforcé le rôle de la prévention, en affichant un objectif de réduction de 10% des quantités de déchets ménagers et assimilés produits par habitant en 2020 par rapport à 2010. Prévention des déchets

La prévention est donc bien cadrée pour les collectivités. La loi rend obligatoire la mise en œuvre d’un programme local de prévention par les collectivités en charge de la collecte ou du traitement des déchets. Ce programme doit indiquer les objectifs de réduction des quantités de déchets et les mesures mises en place pour les atteindre, et doit faire l’objet d’un bilan annuel mis à la disposition du public.

Le décret d’application du 10 juin 2015 donne ainsi les clés pour la mise en œuvre des programmes locaux de prévention des déchets ménagers et assimilés (PLPDMA).

Dès 2009, l’ADEME Grand Est a proposé des contrats de performance pour 5 ans aux collectivités. Car les actions de prévention des déchets ne peuvent efficacement porter leurs effets que si les acteurs locaux se les approprient pour les décliner dans les territoires. 
 

 

 

ALSACE

LORRAINE

CHAMPAGNE-ARDENNE

Plan de prévention (Population couverte)

100%

75%

21%

Programme de prévention (Population couverte)

8 contrats, 67 %

26 contrats, 83%

7 contrats, 41%

 

Ces territoires ont permis de développer un grand panel d’actions de prévention en région :

  • promotion du compostage domestique ou collectif ;
  • action de lutte contre le gaspillage alimentaire (gourmet bag, sensibilisation en établissement de restauration collective…) ;
  • création d’autocollant « Stop pub » ;
  • animation autour du mini/maxi caddies ;
  • promotion des couches lavables ;
  • sensibilisation aux métiers de la réparation ;
  • jardinage au naturel…
     

Actions de prévention des déchets

 

En parallèle, des actions portées par des acteurs associatifs ou privés ont également émergé de cette prise de conscience liée à la réduction des gaspillages. L’ADEME Grand Est a ainsi accompagné ces initiatives :

  • recycleries/ressourcerie ;
  • ateliers de réparation ;
  • étude sur les invendus de producteurs bio ;
  • sensibilisation au gaspillage alimentaire par une cuisine centrales ;
  • étude sur le vrac ;