Réduire les pertes matières et les déchets

La réglementation impose de limiter les impacts induits par votre activité (prélèvements de matières, émissions dans l’eau, déchets…). Pour cela, les entreprises peuvent mettre en œuvre une gamme d’actions qui bénéficient autant à l’environnement qu’à la rentabilité de leur activité. L’efficacité matière en fait partie.

L’efficacité matière, c’est utiliser la juste quantité de matières, c’est produire mieux avec moins et recycler plus. Vous allez donc limiter les pertes, les rebuts et les invendus à toutes les étapes de la production. L’efficacité matière, c’est aussi trier et valoriser vos déchets pour leur donner une deuxième vie.

Les actions d’efficacité matière constituent un gisement d’économies financières. En agissant à la source, vous réduisez le coût complet de vos déchets qui comprend votre facture de gestion des déchets, mais surtout le coût de génération de ces déchets (coût d’achat et de transformation des matières et emballages qui deviennent à la fin des déchets).

Vous pouvez agir bien avant que la matière ne devienne déchet. Vous devez donc dans un premier temps, identifier l’origine du déchet !

Vous pouvez mener de nombreuses actions dès l’achat de la matière, lors du stockage, sur les lignes de fabrication ou encore au moment de la distribution du produit final.

Optimiser l’utilisation de matière en réduisant les pertes vous permet d’éviter d’acheter de la matière qui finirait dans la benne. Vous évitez alors les coûts d’achat et de transformation de ces matières (énergie, main-d’œuvre, etc.).

En région, l’ADEME accompagne les entreprises qui souhaitent agir avec des outils et des financements adaptés à leurs besoins, en partenariat avec les chambres consulaires et les organisations professionnelles.

Quelques documents de référence