Recyclage

Afin de répondre aux objectifs fixés par la loi de transition énergétique pour une croissance verte concernant la valorisation sous forme de matière (y compris organique) des déchets, de nouvelles filières de valorisation vont devoir s’organiser dans le Grand Est.

Sommaire du dossier

Les schémas de gestion des déchets recyclables secs

Optimisation de la gestion des déchets

La loi de Transition énergétique pour une croissance verte (TECV) fixe comme objectif d’augmenter la quantité de déchets faisant l’objet d’une valorisation sous forme de matière (y compris organique).

Les déchets non dangereux non inertes devront être orientés vers ces filières de valorisation à hauteur de 55 % en 2020 et de 65 % en 2025.

Le bilan régional 2013 sur la gestion des Déchets ménagers et assimilés (DMA) montre que sur 2,7 millions de tonnes des DMA à la charge des collectivités, seulement 620 000 tonnes sont dirigées vers une filière de tri/recyclage soit un peu moins de 23 % (38 % si l’on intègre les déchets biodégradables à destination des filières de valorisation organique).

On estime le gisement de Déchets d’activités économiques (DAE) à 5,2 millions de tonnes (hors déchets dangereux et inertes) répartis de la façon suivante : 50 % issus de l’industrie, 33 % issus du BTP, 16 % issus du secteur tertiaire, l’agriculture ne représentant que 1 %.

Gestion des déchets d'activités économiques en Grand Est (2014)

L’enjeu sur la région Grand Est est d’étendre progressivement les consignes de tri à l’ensemble des emballages plastique sur l’ensemble du territoire avant 2022 :

  • priorité : développer leur recyclage ;
  • prérequis : tenir compte des enseignements de l’expérimentation de l’extension des consignes de tri plastique initiée en 2011.

Plus spécifiquement, il est aujourd’hui nécessaire de moderniser les centres de tri du Grand Est et de davantage les industrialiser, en particulier pour rendre possible le tri d’un flux entrant qui va évoluer en volume et dans sa composition.

La modernisation et l’industrialisation du parc doivent s’accompagner d’une recherche de cohérence territoriale en visant un maillage optimal d’organisation de la fonction de tri, à l’échelle d’un territoire.

Téléchargez l’étude prospective sur la collecte et le tri des déchets d’emballages et de papier dans le service public de gestion des déchets (PDF - 1.42 Mo)

La fusion des 3 anciennes régions et les démarches de planification qui en découlent offrent une opportunité pour répondre à ces enjeux.

Quelques documents de référence