Valorisation énergétique

La valorisation énergétique des déchets est une des solutions pour répondre aux objectifs fixés par la loi de Transition énergétique pour une croissance verte (TECV) en privilégiant les déchets non recyclables pour cette filière.

Sommaire du dossier

L’intervention de l’ADEME

Destinée aux déchets qui ne peuvent être recyclés ou valorisés sous forme de matière, la valorisation énergétique consiste à récupérer et valoriser l’énergie produite lors du traitement des déchets par combustion ou méthanisation. L’énergie produite est utilisée sous forme de chaleur ou d’électricité.

La valorisation énergétique peut être directe : le déchet est brûlé dans une installation dédiée, construite et opérée selon des critères définis afin de minimiser les impacts environnementaux et sanitaires. C’est le mode le plus utilisé actuellement pour les déchets municipaux. Elle peut aussi être différée – pour les déchets industriels de préférence – soit par la production d’un combustible solide de récupération, soit par la production d’un gaz ou d’un coke dans des procédés de gazéification ou de pyrolyse.

L’ADEME Grand Est intervient plus spécifiquement dans le cadre de :

  • une optimisation de la valorisation énergétique des installations existantes d’incinération des ordures ménagères ;
  • une préparation de Combustibles solides de récupération (CSR) ;
  • une production d’énergie à partir de CSR ;
  • le développement des réseaux de chaleur.

Quelques documents de référence