Énergies renouvelables électriques

Contexte et chiffres

Les énergies renouvelables électriques (énergie hydraulique, éolienne, photovoltaïque et les bioénergies) ont pris leur place en région Grand Est avec 28,4 % des besoins en électricité couverts.
Le prochain objectif fixé par la France dans la loi de transition énergétique est de produire 40 % de son électricité à partir des énergies renouvelables d’ici à 2030.

Pour atteindre cet objectif, les énergies renouvelables électriques doivent continuer de présenter des alternatives compétitives et pertinentes d’un point de vue écologique, mais le plus important de tout est notre acceptation et notre adhésion envers ce modèle énergétique.

Le développement des énergies renouvelables électriques est également tributaire d’une refonte des réseaux électriques pour obtenir plus de flexibilité et passer à des réseaux « intelligents », capable de stocker plus d’énergie ou même de la transformer en gaz lorsqu’elle est en surplus.
Sur le sujet, le rôle de l’ADEME est de réaliser des analyses prospectives et de soutenir les filières les plus prometteuses avec le programme Investissements d’Avenir.

Avec un parc hydroélectrique existant important (1,5 GW installé à fin 2020), un parc éolien (3,8 GW) et photovoltaïque (0,6 GW) en développement, la région Grand Est mise sur la diversité pour réussir la transition énergétique.
En termes de répartition géographique, les départements de la Marne et l’Aube représentent presque 50 % des éoliennes installées dans la région, alors que le Bas-Rhin et le Haut-Rhin produisent plus de 90 % de l’électricité d’origine hydraulique. La Meuse est le département qui comprend le plus de solaire photovoltaïque.

Source Panorama des EnR en région Grand Est 2021, Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) Grand Est.

Actions régionales

L’ADEME, au sein du dispositif Climaxion, soutient l’animation autour des énergies renouvelables citoyennes au travers du réseau GECLER.

Elle soutient également le réseau COCOPEOP qui accompagne la montée en compétence des collectivités dans la phase amont de développement de projets.
La mise en fonctionnement de ce réseau est programmée pour début 2022.